Actualités
Filière

Neuf jeunes femmes retenues pour la phase 2 du Challenge Bretagne – CMB Océane

Pionniers dans la création d’une filière professionnelle de détection et de formation à la course au large, la Région Bretagne et le Crédit Mutuel de Bretagne, animés par la volonté d’engager un accompagnement entièrement dédié aux femmes, avaient lancé, aux côtés de la FFVoile un appel à candidatures en juin dernier. 

L’initiative, particulièrement innovante, a rencontré un vif succès, puisqu’un total de 31 dossiers a été déposé. Ce mardi 22 octobre, le comité de sélection a dévoilé les noms des neuf athlètes retenues pour la phase d’évaluation technique et sportive lors de cinq journées d’épreuves organisées du 2 au 6 décembre prochain. 

Jury Bretagne-CMB Océane
© DR

Découvrir un talent de la course au large en solitaire et/ou double, détecter un chef de projet Course au Large puis créer un vivier de jeunes espoirs avec, en perspective, les Jeux Olympiques de Paris 2024 : tels sont les objectifs sportifs annoncés du projet Bretagne – CMB entièrement dédié aux femmes âgées de 18 à 30 ans. Joliment nommé Océane ce projet particulièrement attrayant comprend la mise à disposition d’ un Figaro Bénéteau 3, un budget de fonctionnement (salaire compris) permettant de disputer dans les meilleures conditions le circuit du Championnat de France de Course au Large en Solitaire et l’intégration au Pôle Finistère Course au Large, gage d’une formation professionnelle sérieuse et d’un apprentissage au contact des meilleurs navigateurs français.
« Pas moins de 31 candidatures ont été déposées, preuve du succès de ce nouveau dispositif proposé par la région Bretagne et le Crédit Mutuel de Bretagne », explique Christian Le Pape, Directeur du Pôle Finistère Course au Large de Port-la-Forêt qui, entouré de navigateurs et d’entraîneurs reconnus pour leurs expertises sportives et professionnelles et de représentants des partenaires, a décortiqué avec soin chaque dossier. « Nous avons mené une session d’évaluation intéressante. Nous sommes restés sur la même logique que celle du Challenge Bretagne CMB Espoir : nous avons sélectionné des sportives à fort potentiel, possédant une culture de la compétition, avec des premiers résultats plutôt significatifs en voile. Nous avons misé sur des navigatrices affichant quelques expériences au large»,  détaille Christian Le Pape.

Corinne Migraine, vice Présidente de la Fédération Française de Voile se réjouit également de cette session de sélection : « La Fédération est très enthousiaste face à cette initiative qui voit le jour grâce à l’engagement de la Région Bretagne et du CMB. Nous attendions cela depuis longtemps et, aujourd’hui, ça y est nous y sommes ! Nous nous engageons avec le Pôle Finistère à accompagner ces jeunes filles vers le graal : la participation aux Jeux Olympiques. Mais, plus largement, ce sera la possibilité d’ouvrir des carrières dans le domaine de la course au large : les candidates en arrivant à Port-la-Forêt pourront se découvrir une passion pour cette discipline. »Elle dresse un bilan très positif au terme de cette première phase de sélection : « Aujourd’hui, nous avons été agréablement surpris par la jeunesse et le nombre de candidates. Elles avaient finalement juste besoin d’un coup de pouce ! »
 

Les neuf sélectionnées pour la phase 2 en équipages sont : 

Elodie BONAFOUS, 24 ans (Ecole de Voile Locquirec)

Alizée DESBORDES 27 ans (APCC Voile Sportive)

Violette DORANGE 18 ans (Société des Régates Rochelaise) 

Marie GENDRON 27 ans (Club Nautique de Pornic)

Lara GRANIER 24 ans (Société des Régates Antibes)

Chloé LE BARS 22 ans (Club Nautique Lorient)

Amélie RIOU 27 ans (École de Voile de Locquirec)

Milena SCHOENAHL 28 ans (Yacht Club de Carnac)

Charlotte YVEN 23 ans (Société des Régates de Terenez) 
 

Toutes seront évaluées lors de cinq journées d’épreuves organisées du 2 au 6 décembre prochain. Des épreuves portant sur l’ensemble des compétences nécessaires à un navigateur pour mener à bien un projet sportif de haut niveau : évaluations météo, tactique, psychologique et physique, entretiens individuels puis navigation en équipage sur Figaro Bénéteau 3. A l’issue de cette séquence, trois candidates seront retenues par la finale. Une finale d’ores et déjà programmée du 9 au 13 décembre, qui déterminera la jeune femme qui portera les couleurs de ce tout nouveau projet Océane, en l’occurrence, le « glaz », une teinte typiquement bretonne, changeante, à mi-chemin entre le bleu, le vert et le gris évoquant le nuancier de la mer.

Trois bateaux de la Filière sur l’eau en 2020

En 2020, la skipper du Figaro Bénéteau 3 Océane intégrera le team où Loïs Berrehar et Tom Laperche sont confirmés comme skipper Performance et Espoir de la Filière d’excellence de course au large Bretagne - Crédit Mutuel de Bretagne. « Le team va changer de dimension et je m’en réjouis. Le travail d’équipe est particulièrement stimulant », relate Loïs, rejoint par Tom. « Nous allons tous travailler dans le même sens pour atteindre un objectif commun. C’est motivant, mais c’est aussi et surtout une force ».

Retour à la liste des actus